Pourquoi mon test est-il négatif alors que j’ai des symptômes de grossesse ?

Douleur ovaire signe grossesse test négatif : quelles explications ?

Il arrive et il peut toujours arriver qu’une femme ressente des douleurs ovariennes et bien d’autres symptômes de grossesse sans être enceinte. Ce phénomène est récurrent et tourmente bien des femmes, parce qu’elles ne comprennent pas ce que cela signifie. Découvrez sur cette page l’explication des gynécologues.

Signe de grossesse et test négatif, est-ce possible ?

Lorsque le test de grossesse révèle l’absence de bébé dans le sein d’une femme alors qu’elle montre des signes de grossesse, cela peut sembler absurde au premier abord. À la limite, on peut même penser à un résultat de test truqué ou erroné. Mais en réalité, ce phénomène est possible et peut avoir plusieurs explications :

  • La femme est enceinte et la preuve tarde à s’établir via le test de grossesse ;
  • La femme n’est pas enceinte et présente des signes similaires aux symptômes de grossesse ;
  • La femme n’est plus enceinte.

Femme enceinte et test négatif

D’après les gynécologues, un test de grossesse peut montrer un résultat négatif alors que les douleurs ovariennes et les autres signes de grossesse ne sont pas une fausse alerte. De fait, la positivité d’un test de grossesse advient lorsque le réactif utilisé rencontre la gonadotrophine chorionique. Il s’agit d’une hormone fortement présente chez les femmes en état de gestation et détectable à partir de leur urine.

Pour que le réactif arrive à identifier la présence de ladite hormone, il est nécessaire que la quantité de l’hormone atteigne une limite minimale. Or, l’évolution de la gonadotrophine chorionique est parfois très lente chez certaines femmes. Dans ce cas, le résultat du test peut  montrer qu’il n’y a pas grossesse alors qu’il y en a. Il faut alors patienter quelques jours.

Femme enceinte et test négatif

Signes de grossesse et femme pas enceinte

Dans un contexte de douleurs ovariennes et de bien d’autres manifestations de grossesse, il est tout de même possible que la femme ne soit pas enceinte et que le test soit par conséquent négatif. Plusieurs raisons sont à l’origine de ce phénomène.

Il peut s’agir simplement d’une grossesse nerveuse expliquer par le trop grand espoir de la femme de devenir parent (ou à nouveau). Son désir de tenir dans les mains un enfant est alors si fort que son psychisme enregistre le souhait et provoque des simulations de grossesse. C’est ainsi que ces femmes peuvent ressentir la nausée, le vertige, des douleurs aux ovaires, un retard de règle causé par des troubles hormonaux, etc.

Ainsi, le test de grossesse sera négatif, parce qu’il n’y a pas de grossesse factuelle. Il n’y a que la grossesse nerveuse qui peut s’observer chez toutes les femmes, quel que soit l’âge. Il vaut mieux consulter un psychologue et suivre les conseils qu’il donnera.

La femme n’est plus enceinte

Il est possible qu’une femme conçoive et ne s’en soit pas vite rendu compte. Elle peut également perdre la grossesse sans se douter de rien. Car dans l’ignorance, elle s’adonne à des activités ou à une nutrition défavorable pour sa situation. Cela peut conduire à une fausse couche déjà aux premières heures de la gestation. Les douleurs ovariennes se montrent alors que le test reste négatif.

D’autres significations aux douleurs ovariennes ?

Les douleurs aux ovaires ne signifient pas systématiquement que la femme concernée est en état de grossesse. Ces douleurs peuvent être le symptôme d’une pathologie quelconque. Par exemple, les femmes enclines à l’annexite ressentent les mêmes douleurs à cause de l’inflammation pelvienne. L’endométriose est également une cause de ces douleurs aux ovaires, de même que les kystes qui provoquent des souffrances semblables dans la zone des ovaires.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Catégories

Archives LE REPERE DES PIRATES