Qu’est-ce que le congé parental et comment peut-on en bénéficier ?

Congé parental 2ème bébé : définition, conditions, montant et durée

Vous venez d’accoucher de votre premier ou de votre deuxième bébé ? Félicitations ! Si vous souhaitez vous en occuper vous-même, la loi vous autorise à demander à votre employeur et à la Caisse d’Allocations familiales un congé parental. Ce moment vous permet de cesser temporairement votre activité ou de la réduire afin de mieux vous occuper du bébé. Dans le cas où vous remplissez certaines conditions, vous bénéficiez aussi d’une allocation, la PreParE. Lisez ce guide pour en savoir plus sur le sujet.

Que dire à propos du congé parental ?

Le congé parental permet à un salarié de suspendre son contrat de travail ou de réduire la durée de son travail suite à la naissance ou à l’adoption d’un enfant. En réalité, il s’agit d’une disposition prévue par la loi sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes votée en 2015. Cette loi permet aux nouveaux parents de bénéficier, sous certaines conditions, de la Prestation Partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) qui est une allocation versée par la Caisse d’Allocations familiales (CAF).

Le congé parental vise principalement deux objectifs. Dans un premier temps, il s’agit d’encourager les pères à consacrer plus de temps à l’éducation de leur nouveau bébé. Dans un second, il vise à inciter les mamans à retourner sur le marché de l’emploi plus rapidement. Ainsi, ce nouveau dispositif permet de réduire les inégalités professionnelles liées à l’arrivée d’un enfant et permet aussi aux jeunes parents de s’occuper de leurs enfants de manière plus équitable.

Bénéficier d’une allocation en cas de congé parental n’est pas compatible avec le versement d’un salaire sauf si vous continuez à travailler. En effet, il est possible de prendre un congé parental et de travailler à temps partiel. Dans ce cas, le montant du salaire est calculé proportionnellement à la durée du travail.

Par ailleurs, il est important de rappeler que le congé parental ne se limite pas au premier enfant. Vous pourrez également en bénéficier suite à la naissance de votre deuxième ou de votre troisième enfant.

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’un congé parental ?

Comme indiqué plus haut, le congé parental vous permet de bénéficier de la PreParE. Déjà, vous devez retenir que ce congé peut être accordé aux deux parents. D’ailleurs, la CAF ne verse la PreParE qu’en cas de partage du congé parental. Pour percevoir les allocations liées au congé parental, il faut justifier d’au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise. Aussi, le parent qui demande un congé parental doit justifier d’au moins 8 trimestres de cotisations vieillesse dans :

  • Les deux dernières années précédant le congé pour l’arrivée d’un premier enfant ;
  • Les quatre dernières années précédant le congé pour l’arrivée d’un deuxième enfant ;
  • Les cinq dernières années précédant le congé pour l’arrivée d’un troisième enfant ou plus.

Par ailleurs, il y a d’autres conditions spécifiques qui s’ajoutent à celles ci-dessus. Tout d’abord, l’enfant doit être né ou adopté après le 31 décembre 2014. Ensuite, il doit être âgé de moins de 3 ans ou de moins de 20 ans en cas d’adoption. Enfin, l’enfant doit être à la charge totale du parent demandeur du congé parental.

Quel est le montant de la PreParE ?

Quelles sont les conditions pour bénéficier d'un congé parental ?

Le montant mensuel de l’allocation dépend de la situation de travail du demandeur. Il s’élève à :

  • 397,21 euros en cas de cessation totale d’activité ;
  • 256,77 euros si votre durée de travail est inférieure ou égale à un mi-temps ;
  • 148,12 euros en cas de travail partiel.

Quelle durée pour un congé parental 2e enfant ?

La durée du congé parental est proportionnelle au nombre d’enfants nés simultanément. Pour un seul enfant né, la durée du congé est limitée à un an à raison de 6 mois pour chaque parent. Ce congé parental est renouvelable deux fois et s’arrête au plus tard à la date du troisième anniversaire de l’enfant.

Dans le cas de deux bébés nés simultanément, la durée du congé ne change pas et le congé est également renouvelable deux fois. Cette fois-ci, le congé prend fin à l’arrivée des enfants à la maternelle. En cas de trois enfants ou plus, la durée du congé reste invariable, c’est-à-dire d’un an maximum, mais peut cependant être renouvelée cinq fois. Dans ce cas précis, la durée du congé est prolongée jusqu’au sixième anniversaire des enfants.

En revanche, la durée des prestations familiales de la CAF ne suit pas le même principe. Si vous êtes en couple, vous bénéficiez de l’allocation simultanément ou alternativement pour une durée limitée à 24 mois avant le troisième anniversaire de l’enfant. Cependant, s’il s’agit d’une famille monoparentale, la durée de la PreParE est de 36 mois maximum jusqu’au troisième anniversaire.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Catégories

Archives LE REPERE DES PIRATES