L’échographie 3D permet-elle d’obtenir des images plus proches de la réalité ?

Échographie 3D et réalité : comment se présentent les images obtenues ?

À partir d’un certain nombre de mois durant la période de gestation, il est coutume que les futurs procèdent à une échographie. Cette opération consiste à scanner le ventre afin d’obtenir des photographies du bébé à naître. Elle permet d’obtenir de nombreuses informations très utiles pour les parents et les professionnels de santé. C’est dans le but d’optimiser cette approche que l’échographie 3D a vu le jour. Celle-ci permet d’obtenir des vues plus détaillées du bébé. Découvrez dans cet article comment se présentent les images de l’échographie 3D par rapport à la réalité.

Qu’est-ce que l’échographie 3D ?

L’échographie 3D fait partie des différents types d’échographies qui peuvent être pratiquées sur une femme enceinte. Elle se révèle être une véritable innovation dans le domaine. Elle consiste à réaliser une échographie classique, mais en 3 dimensions. La mise en pratique présente de nombreux avantages pour les professionnels de santé et pour les futurs parents du bébé. Cependant, peu de parents réalisent vraiment la portée de cette solution en comparaison à la réalité.

L’échographie constitue un examen permettant de surveiller la croissance du foetus. Le gynécologue est le praticien chargé de réaliser l’opération durant l’examen. Il pourra obtenir des informations telles que le visage, le sexe, la forme du nez et autres éléments du bébé. L’échographie permettra aussi de découvrir les éventuelles anomalies et malformations du fœtus. L’intégration de la fonction 3D permet au gynécologue de quitter l’imagerie en 2D afin d’accéder à détails plus poussés durant l’examen.

Quel est le fonctionnement de l’échographie 3D ?

Quel est le fonctionnement de l’échographie 3D ?

L’échographie 3D implique de réaliser le balayage 3D ainsi que le balayage volumique atomique. Le processus de balayage 3D consiste en :

  • L’orientation du volume en temps réel ;
  • Les dimensions de la région d’intérêt pour l’enregistrement ;
  • La position du volume.

Ces différents éléments sont employés pour le balayage volumique à l’aide d’un traducteur 3D.

Quel est le rôle des ultrasons ?

Les images sont collectées durant l’échographie 3D grâce aux ultrasons. Ces derniers sont des ondes émises par des céramiques lors d’une impulsion électrique. Le contact de celles-ci aux organes du fœtus pendant une longue durée peut se révéler dangereux. En effet, ces ondes peuvent augmenter la température du fœtus de 4 °C. Si la température de la mère est aussi augmentée en conséquence, des crises de convulsions vont alors être engendrées.

Les images de l’échographie 3D sont-elles proches de la réalité ?

Avant que l’échographie 3D ne voie le jour, les gynécologues ne pouvaient pas faire une photographie claire du bébé dans le ventre de la mère. Aujourd’hui, grâce à la technologie 3D, cette limite a été franchie. En effet, les photographies reçues avec l’échographie 3D sont plus proches de la réalité que les autres types d’échographies. Elles sont telles que l’on a l’impression de voir le bébé en vrai. C’est la raison pour laquelle les praticiens arrivent à obtenir voir plus de détails sur l’enfant à naître. Les techniques pour le suivi de la croissance du fœtus se voient grandement améliorées.

Contrairement aux autres types d’échographies, l’échographie 3D permet d’identifier clairement :

  • Les malformations de la tête ;
  • Les déformations cardiaques ;
  • Les anomalies au niveau d’un membre ;
  • Les anomalies sur les organes reproducteurs.

Articles similaires

4.3/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Catégories

Archives LE REPERE DES PIRATES