Post-partum et retour des règles : optez pour des culottes menstruelles !

Au cours de la grossesse, le corps de la femme subit de nombreuses modifications. Certaines parties dont le nez et les cuisses peuvent même prendre du volume. En interne, des variations hormonales s’opèrent et se manifestent parfois par des vergetures sur la peau. Après l’étape de l’accouchement vient le post-partum. Durant cette période, le métabolisme de la femme reprend progressivement son état d’avant grossesse jusqu’au retour des règles. Pour bien gérer le post-partum, plusieurs femmes optent pour les culottes menstruelles. Ces vêtements de circonstance accompagnent la mère jusqu’au rétablissement de son cycle menstruel. Voici l’essentiel à savoir sur les culottes menstruelles.

Retour des règles : combien de temps après l’accouchement ?

Après la parturition, le corps de la femme a besoin de temps pour retrouver son fonctionnement normal. En effet, toutes les modifications survenues dans l’organisme de la mère pendant la grossesse ne peuvent s’estomper en quelques jours. Le post-partum qui est la période d’après accouchement s’étend généralement entre 6 et 8 semaines. C’est en moyenne le temps qu’il faut pour que le cycle menstruel se remette en marche. Durant le post-partum, des crampes abdominales, des douleurs au niveau du vagin ou encore des pertes vaginales, sont quelques manifestations fréquemment observées chez les mères.

Aussi appelé puerpéralité, le post-partum coïncide également avec le gonflement des seins et la phase d’allaitement maternel. Au cours de cette période, les tétées du nourrisson stimulent la production de lait ainsi que celle de la prolactine. Cette hormone peptidique agit sur la fertilité chez la femme et retarde le retour des menstrues. De fait, l’apparition des premières règles peut survenir beaucoup plus tard chez les femmes qui nourrissent leur bébé au sein (entre 3 et 6 mois).

Bien que cela puisse paraître surprenant, il est tout à fait possible de se retrouver à nouveau enceinte avant le retour de couche. Pour cette raison, l’idéal est de prendre très rapidement des mesures contraceptives afin d’éviter des grossesses non désirées.

Les avantages des culottes menstruelles

L’apparition des règles marque la fin de la période post-partum. La plupart du temps, ces écoulements durent plus longtemps et sont plus importants que les règles normales. Pour cette raison, les spécialistes recommandent le port de sous-vêtements adaptés à cette période. En effet, avec la gamme absorbante pour le post-partum, vous avez une protection optimale toute la journée. Les culottes menstruelles sont dotées de tissus absorbants dont le rôle est justement d’absorber les flux menstruels. Renforcés au niveau de l’entrejambe, ces sous-vêtements ont une couche imperméable qui prévient les fuites.

La partie en coton des culottes menstruelles est directement en contact avec la partie intime de la femme. Ainsi, les inconforts et les reflux d’odeur sont évités. De jour comme de nuit, les culottes menstruelles sont des alliées pour gérer la période post-partum. Une fois enfilées, ces culottes restent en place, quels que soient les mouvements de la femme. Cet aspect est très intéressant surtout pour celles qui se déplacent énormément au quotidien.

Contrairement aux tampons habituels, la culotte menstruelle post-partum est réutilisable. Cela permet aux mamans d’adopter un mode de protection à la fois efficace et écologique. Disponibles en plusieurs tailles et couleurs, ces sous-vêtements peuvent s’adapter à toutes les morphologies.

Comment choisir la bonne protection hygiénique post-partum ?

Sur internet et dans les grandes surfaces, il existe diverses catégories de culottes menstruelles. Pour trouver la protection hygiénique idéale, la respirabilité est un critère essentiel à considérer. En effet, les culottes menstruelles post-partum se portent toute la journée. Elles doivent donc être dotées d’une respirabilité maximale pour éviter les transpirations. Bien aérées, ces protections hygiéniques préservent l’intimité en réduisant les risques d’infections. En outre, il est important de se pencher sur la douceur de ces sous-vêtements.

En cas de frottements, des irritations peuvent survenir et mettre mal à l’aise les mamans. Cela est encore plus vrai pour les femmes ayant subi une opération chirurgicale. Le coton bio fait partie des matières recommandées pour ces sous-vêtements. Avec sa douceur et son pouvoir absorbant, il confère de la souplesse aux culottes menstruelles. Comme évoqué plus haut, les saignements post-partum sont souvent abondants. Les nouvelles mamans doivent privilégier des culottes menstruelles qui ont un niveau d’absorption suffisamment important pour recueillir les tissus de sang évacués pendant le post-partum.

Lorsqu’elles sont bien choisies, ces protections hygiéniques facilitent également la cicatrisation des blessures. Certaines considérations plus subjectives peuvent faire pencher le choix vers une protection hygiénique plutôt qu’une autre. Il existe en effet des culottes menstruelles dont les coupes varient du classique à l’original. Par ailleurs, les motifs et les finitions intégrés à ces sous-vêtements font d’eux des accessoires glamours. Enfin, les marques proposent des guides de tailles afin que chaque femme trouve le modèle de protection hygiénique qui lui convient.

D’autres options de protection hygiénique à considérer

Suite à la naissance du nouveau-né, les mamans doivent prévoir de multiples accessoires, dont les protections hygiéniques. Véritables alliés des femmes, ces éléments facilitent la transition vers le retour des règles. Les protections hygiéniques post-partum sont de plusieurs types. Les serviettes jetables sont parmi les plus connues. Il s’agit d’une gamme de serviettes dont le rôle est de limiter les risques de fuites urinaires. Adaptés pour le post-partum, ces accessoires sont confectionnés en coton bio et sans chlore. Par ailleurs, les serviettes jetables sont compostables et donc 100 % écologiques.

Les serviettes hygiéniques lavables s’inscrivent également dans une logique de préservation de l’environnement. À la fois fermes et confortables, ces protections peuvent satisfaire les femmes ayant un flux important. Après utilisation, il est possible de laver ces serviettes pour un usage ultérieur. Non polluantes, les serviettes hygiéniques lavables doivent être renouvelées après 3 ans environ.

Grâce à leur large couture, les culottes menstruelles sont le must have pour toutes les jeunes mamans. Ces protections hygiéniques épousent à la perfection les formes des femmes et leur confèrent un sentiment de sécurité en période post-partum. Avec la grande variété de coloris disponibles, les culottes post-partum peuvent être personnalisées à volonté.

Le short menstruel est une alternative plus originale aux protections hygiéniques usuelles. C’est un vêtement de règles généralement de couleur noire qui est équipé d’une culotte adaptée au post-partum. Il s’agit donc d’un accessoire deux en un, qui peut se porter à domicile comme à l’extérieur. Les jours suivant l’accouchement, les femmes peuvent opter pour un slip filet lavable. Aéré et extensible, il est facile à enfiler et surtout pratique en cas de césarienne.

Conseils pour gérer au mieux le retour de vos cycles menstruels

Le retour du cycle menstruel est le signe que l’organisme de la femme a retrouvé son fonctionnement d’avant la grossesse. Cela signifie que la fertilité et tous les autres mécanismes sont à nouveau opérationnels. Le retour des règles s’accompagne très souvent de douleurs menstruelles. Pour cela, la meilleure solution est de consulter un spécialiste pour recevoir des conseils avisés sur la gestion de cette phase. Les gynécologues préconisent habituellement des exercices physiques réguliers et une alimentation équilibrée pour vivre au mieux les éventuels changements hormonaux qui pourraient survenir.

La maternité est un changement de vie qui doit se faire en douceur. Durant le post-partum, il faut prévoir des moments de repos pour reprendre des forces. Hormis l’adoption des culottes menstruelles, les jeunes mamans sont invitées à pratiquer l’abstinence durant un certain temps. En effet, les rapports sexuels pendant les saignements post-partum peuvent exposer les deux partenaires à des risques d’infections.

Dans l’idéal, les femmes doivent obtenir l’autorisation d’un médecin avant de renouer avec une vie sexuelle. À ce sujet, le stérilet, les patchs contraceptifs et l’anneau vaginal sont autant de dispositifs proposés aux nouvelles mamans qui ne souhaitent pas retomber enceintes tout de suite. Chacune de ces solutions a des particularités que seuls les professionnels de la santé maîtrisent.

Articles similaires

Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Archives LE REPERE DES PIRATES